La maladie de Scheuermann & Ostéopathie

La maladie de Scheuermann & Ostéopathie

Définition

La maladie de Scheuermann ou dystrophie rachidienne de croissance, appelée encore cyphose juvénile voire cyphose des adolescents est une pathologie liée à un trouble de la croissance faisant partie de la famille des ostéochondrites.

Chez qui ?

Elle touche jusqu’à 10% des enfants et adolescents de 11 à 18 ans avec une plus forte prévalence chez les garçons par rapport aux filles.

Où ?

La maladie de Scheuermann donnera la plupart du temps une cyphose de la colonne vertébrale dorsale (augmentation de la courbure rachidienne), car les vertèbres vont croître plus à l’arrière qu’à l’avant. Il est à noter que dans la plupart des cas, une hyper-lordose lombaire (augmentation de la courbure vertébrale lombaire) va venir compenser cette cyphose dorsale.

Les symptômes

  • Raideur dans le dos.
  • Douleurs aiguës dorsales (lombaires parfois).
  • Fatigue générale.
  • Mobilité limitée dans certains mouvements

Évolution et complications de la maladie de Scheuermann

hyper cyphose dorsaleComme toutes les ostéochondrites, la maladie de Scheuermann cessera avec la fin de la croissance. Cependant, les dégâts causés au niveau des vertèbres pourront être irréversibles et ainsi provoquer des douleurs à l’âge adulte.

Traitements

  • Kinésithérapie.
  • Ostéopathie.
  • Port d’un corset (rare).
  • Sport d’extension (volley ball, natation…).
  • Chirurgie (exceptionnellement).

L’ostéopathie mon amie

Comme nous avons pu le voir, la maladie de Scheuermann est une pathologie qui a tendance à bloquer, rigidifier et enraidir les vertèbres dorsales et à moindre mesures les vertèbres lombaires. L’ostéopathie vient prendre tout son sens dans ses traitements, visant à débloquer l’ensemble de toutes les vertèbres afin de rendre la meilleure mobilité possible pour en diminuer les douleurs. L’ostéopathie demeure un traitement de choix.

Guillaume SOLAZ (Ostéopathe D.O, Le Thor – Vaucluse)


Avertissement médical & Précautions d’utilisation

L’information présentée ne saurait en aucun cas remplacer un avis médical. Cessez immédiatement la pratique et consultez votre médecin si vous constatez des douleurs inhabituelles. Nous vous invitons à demander conseil à votre médecin avant leur mise en application.

Vous reconnaissez être pleinement informé du risque que peut représenter la pratique d’exercices physiques et êtes seul responsable de leur bonne exécution. La responsabilité des auteurs ne saurait être engagée si une blessure survenait lors de la mise en application d’un de ces exercices.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *