La maladie d’Osgood-Schlatter & Ostéopathie

La maladie d’Osgood-Schlatter et Ostéopathie

 

Définition

La maladie d’Osgood-Schlatter est une ostéochondrite de la tubérosité tibiale du genou (située à la partie antérieure). Cette maladie prend aussi le nom ostéochondrose tibiale antérieure. Elle affecte la zone d’insertion terminale du tendon rotulien. C’est une pathologie microtraumatique qui est très fréquente du genou (20% des enfants). Nous pouvons superposer la maladie d’Osgood-Schlatter à la maladie de Sever qui elle se situe au niveau du talon.  Il s’agit de l’inflammation de la tubérosité tibiale.

Chez qui ?

La maladie d’Osgood-Schlatter se manifeste chez l’enfant et l’adolescent en période de croissance environ de 8 à 15 ans.

Causes

La maladie d’Osgood-Schlatter est directement liée à la :

  • Pratique sportive (tennis, football, danse, handball, rugby…) dont l’activité implique des mouvements intenses ou des impulsions répétées, voire des impacts au niveau du talon ou de la cheville se répercutant au niveau du genou.
  • Surpoids qui augmente la sollicitation du genou.
  • Croissance rapide.

La douleur

L’enfant va se plaindre d’une douleur située en avant du genou qui va classiquement s’aggraver et augmenter lors de la marche, course à pied ou d’un effort sportif et au contraire s’atténuer ou diminuer au repos. Cette douleur est reproduite lors d’une manœuvre de mise en extension contrariée ou par la flexion passive forcée du genou.

Traitements

  • Repos et arrêt des activités sportives.
  • Poser du froid (glace).
  • Semelles orthopédiques.
  • Antalgiques et anti-inflammatoires (exceptionnellement).
  • Ostéopathie.
  • Orthèse End-Osgood.
  • Chirurgical (très exceptionnel en cas de séquelles à l’âge adulte).

L’ostéopathie mon amie

Comme nous avons pu le voir, la maladie d’Osgood-Schlatter est une pathologie qui prend origine à cause de la sur-sollicitation de l’appareil extenseur du genou. L’ostéopathe en rééquilibrant le bassin, les genoux, la rotule ainsi que les chevilles, permettra une diminution de la sollicitation sur la zone endolorie.

Cependant, la maladie d’Osgood-Schlatter se guérit spontanément lors de l’arrêt des phases de croissance.

 

Guillaume SOLAZ (Ostéopathe D.O, Le Thor – Vaucluse)


Avertissement médical & Précautions d’utilisation

L’information présentée ne saurait en aucun cas remplacer un avis médical. Cessez immédiatement la pratique et consultez votre médecin si vous constatez des douleurs inhabituelles. Nous vous invitons à demander conseil à votre médecin avant leur mise en application.

Vous reconnaissez être pleinement informé du risque que peut représenter la pratique d’exercices physiques et êtes seul responsable de leur bonne exécution. La responsabilité des auteurs ne saurait être engagée si une blessure survenait lors de la mise en application d’un de ces exercices.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *