Articles

Névralgie intercostale & Ostéopathie

Névralgie intercostale & Ostéopathie

La névralgie intercostale ou douleur intercostale est une douleur située au niveau du thorax, en général Lire la suite

Syndrome de Cyriax & Ostéopathie

Syndrome de Cyriax & Ostéopathie

Définition

Le syndrome de Cyriax est une affection pariétale thoracique qui correspond à une douleur liée à une subluxation du cartilage antérieur de la 8ème, 9ème ou 10ème côte qui emprisonne le nerf intercostal sus-jacent. Certains lui donne le nom de syndrome de la côte glissante, de la côte claquante ou encore syndrome de l’extrémité costale.

Un peu d’anatomie

Le thorax est composé par :

  • Le sternum

C’est un os plat, médian, impair et symétrique. Il mesure environ 18 cm de longueur. Il est aplati d’avant en arrière et il correspond à la réunion des sternèbres. On le compare à une « épée de gladiateur », dont la partie supérieure est le manubrium, la partie moyenne est le corps du sternum et la partie inférieure est appelée processus, apophyse ou appendice xiphoïde.

  • Les côtes

Le corps humain possède 12 côtes de chaque côté, donc 24 au total. Nous avons 2 familles de côtes, les vraies côtes et les fausses côtes. Les vraies côtes sont les 7ères côtes qui s’attachent directement sur le sternum et les fausses côtes sont les 8ème, 9ème et 10ème côtes. Les côtes flottantes sont les 11ème et 12ème côtes et font partie des fausses côtes.

  • Les cartilages costaux

Chaque côte se prolonge en avant par un cartilage costal pour arriver sur le bord du sternum. Ces cartilages sont aplatis d’avant en arrière. Le 1er cartilage costal se dirige en dedans et un peu en haut. Les 2ème et 3ème sont un peu horizontaux. Le 4ème est légèrement ascendant. Du 5ème au 10ème, ils sont franchement ascendants.

  • Les nerfs intercostaux

Il existe 11 nerfs intercostaux de chaque côté. Chaque nerf passe au niveau de la partie supérieure de l’espace intercostal et innervent les téguments (peau, poil, glandes sudoripares), les côtes et les muscles du thorax, intercostaux et abdominaux.

 

A noter qu’il existe une 12ème paire de nerfs intercostaux qui prendra le nom de nerfs sub-costaux car situés au-dessous de la 12ème côte.

 

 

Diagnostic

L’examen clinique utilise la manœuvre du crochetage qui permet avec le doigt positionné en dessous du rebord costal de déclencher une douleur en tirant vers le haut, ce qui a pour conséquence de pincer le nerf intercostal sus-jacent.

Causes

Les causes ou étiologies du syndrome de Cyriax sont dans la majorité des cas de nature traumatique.

  • Micro-traumatismes répétitifs.
  • Chocs directs (sport, accident de voiture, coup de poing, chute).
  • Traumatismes indirects (traction sur les muscles intercostaux : golf, tennis, lancer de poids…).

Les symptômes du syndrome de Cyriax

  • Douleur située en regard des 8ème, 9ème ou 10ème côtes à la palpation ainsi que de siège épigastrique.
  • Douleur augmentée lors de l’expiration forcée, de la toux, éternuements et bâillements.

Le diagnostic différentiel du syndrome de Cyriax

Devant toute douleur thoracique, consultez immédiatement votre médecin ou le service des urgences.

https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2019.10115 

Les traitements du syndrome de Cyriax

  • Médicaments : antalgiques et/ou AINS (anti-inflammatoires non stéroïdien).
  • Bandages.
  • Ostéopathie.
  • Infiltrations.
  • Chirurgie.

Ostéopathie mon amie

Nous déterminerons quelles sont les structures en causes pouvant induire et donc augmenter les symptômes de douleur. Nous procéderons de ce fait aux déblocages articulaires, ligamentaires et musculaires du grill costal environnant la douleur ainsi que du sternum et des vertèbres afin de limiter les symptômes du syndrome de Cyriax. L’ostéopathie ne permettra cependant qu’un soulagement à court terme mais pas une guérison à long terme.

 

Guillaume SOLAZ (Ostéopathe D.O, Le Thor – Vaucluse)  


Avertissement médical & Précautions d’utilisation

L’information présentée ne saurait en aucun cas remplacer un avis médical. Consultez immédiatement votre médecin si vous constatez des douleurs inhabituelles ou le service d’urgences.

Les conseils et exercices présentés dans les vidéos, podcasts ou articles diffusés sur nos sites sont proposés par un professionnel ostéopathe diplômé. Ils sont délivrés dans un cadre de prévention médicale et d’éducation thérapeutique du patient. Ils ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation médicale personnalisée.

Nous vous invitons à demander conseil à votre médecin avant leur mise en application.

Chaque cas étant particulier, un examen médical est nécessaire pour aboutir à un diagnostic. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, il est impératif de consulter un médecin ou le service d’urgences.

Vous reconnaissez être pleinement informé du risque que peut représenter la pratique d’exercices physiques et êtes seul responsable de leur bonne exécution.

La responsabilité des auteurs ne saurait être engagée si une blessure survenait lors de la mise en application d’un de ces exercices ou conseils.

Syndrome de Tietze & Ostéopathie

Syndrome de Tietze & Ostéopathie

Définition

Le syndrome de Tietze est une inflammation du cartilage intercostal situé entre le sternum et les côtes (face antérieure du thorax). Le syndrome de Tietze prend aussi le nom de costochondrite ou de syndrome costochondral. Il est caractérisé par une douleur vive, généralement située sur le 2ème et 3ème cartilage intercostal, c’est-à-dire au niveau des articulations chondro-costales ou chondro-sternales.

Un peu d’anatomie

Le thorax est composé par :

  • Le sternum

C’est un os plat, médian, impair et symétrique. Il mesure environ 18 cm de longueur. Il est aplati d’avant en arrière et il correspond à la réunion des sternèbres. On le compare à une « épée de gladiateur », dont la partie supérieure est le manubrium, la partie moyenne est le corps du sternum et la partie inférieure est appelée processus, apophyse ou appendice xiphoïde.

  • Les côtes

Le corps humain possède 12 côtes de chaque côté, donc 24 au total. Nous avons 2 familles de côtes, les vraies côtes et les fausses côtes. Les vraies côtes sont les 7ème côtes qui s’attachent directement sur le sternum et les fausses côtes sont les 8ème, 9ème et 10ème côtes. Les côtes flottantes sont les 11ème et 12ème côtes et font partie des fausses côtes.

  • Les cartilages costaux

Chaque côte se prolonge en avant par un cartilage costal pour arriver sur le bord du sternum. Ces cartilages sont aplatis d’avant en arrière. Le 1er cartilage costal se dirige en dedans et un peu en haut. Les 2ème et 3ème sont un peu horizontaux. Le 4ème est légèrement ascendant. Du 5ème au 10ème, ils sont franchement ascendants.

Causes

Les causes ou étiologie du syndrome de Tietze sont dans la majorité des cas inconnus. Cependant, nous pouvons retrouver des facteurs prédisposants :

  • Micro-traumatismes répétitifs
  • Faux mouvements (secouer un tapis)

Les symptômes du syndrome de Tietze

  • Douleur située au niveau du 2ème et/ou 3ème cartilage intercostal.
  • Rougeur et tuméfaction au niveau de la zone douloureuse (parfois).
  • Douleur augmentée lors de l’inspiration profonde, de la toux, éternuements et de certains mouvements (bras, épaule).
  • Douleur pouvant irradier vers l’épaule ou le cou (laissant croire à un pathologie cardiaque).

Le diagnostic différentiel du syndrome de Tietze

Devant toute douleur thoracique, consultez immédiatement votre médecin ou le service des urgences.

https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2019.10115 

Les traitements du syndrome de Tietze

  • Médicaments : antalgiques et/ou AINS (anti-inflammatoires non stéroïdien)
  • Ostéopathie.
  • Infiltrations.
  • Mésothérapie.

Ostéopathie mon amie

Nous déterminerons quelles sont les structures en causes pouvant induire et donc augmenter les symptômes de cette inflammation et douleur. Nous procéderons de ce fait au relâchement du complexe articulaire des épaules et lèverons tous les blocages articulaires, ligamentaires et musculaires du grill costal (des côtes), du sternum et des vertèbres ; tant au niveau local qu’à distance. Des techniques viscérales cardio-pulmonaires douces pourront être mises en place afin de rendre cette zone indolente.

 

Guillaume SOLAZ (Ostéopathe D.O, Le Thor – Vaucluse) 


Avertissement médical & Précautions d’utilisation

L’information présentée ne saurait en aucun cas remplacer un avis médical. Consultez immédiatement votre médecin si vous constatez des douleurs inhabituelles ou le service d’urgences.

Les conseils et exercices présentés dans les vidéos, podcasts ou articles diffusés sur nos sites sont proposés par un professionnel ostéopathe diplômé. Ils sont délivrés dans un cadre de prévention médicale et d’éducation thérapeutique du patient. Ils ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation médicale personnalisée.

Nous vous invitons à demander conseil à votre médecin avant leur mise en application.

Chaque cas étant particulier, un examen médical est nécessaire pour aboutir à un diagnostic. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, il est impératif de consulter un médecin ou le service d’urgences.

Vous reconnaissez être pleinement informé du risque que peut représenter la pratique d’exercices physiques et êtes seul responsable de leur bonne exécution.

La responsabilité des auteurs ne saurait être engagée si une blessure survenait lors de la mise en application d’un de ces exercices ou conseils.

Problèmes de mâchoire, ATM, SADAM ? A qui s’adresser ?

De fortes tensions de la mâchoire  au réveil ?

Parfois accompagnées de maux de tête ou d’une fatigue importante ?

Ainsi que d’éventuels craquements ou claquements à l’ouverture de la bouche ?

 

Vous souffrez peut être d’un SADAM (Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur) aussi dénommé syndrome de Costen, qui est une atteinte de l’ATM (articulation temporo-mandibibulaire).

  

L’ATM : petits rappels anatomiques

Cette articulation met en relation l’os temporal appartenant au crâne, avec la mandibule qui est la partie inférieure mobile de la mâchoire. On la retrouve de chaque côté du visage à l’avant des oreilles.

Elle dispose d’un disque articulaire permettant d’éviter les frottement entre les deux os. Ce dernier adsorbe la pression produite par la mastication afin de la répartir dans l’espace articulaire. Son intégrité a une importance primordiale dans le bon fonctionnement des ATM.

Comme toute articulation synoviale, elle est constituée d’une capsule, de ligaments et muscles qui permettent la mise en relation des structures osseuses.

 Lorsque toutes les composantes des ATM fonctionnent en harmonie, cela permet de parler, bailler, mastiquer ; en somme d’utiliser votre mâchoire sans gêne particulière.

Les symptômes

 Le SADAM, dont la localisation est uni ou bilatérale, peut se manifester de manière plus ou moins brutale et générer des effets multiples :

  •  craquement ou claquement de la mâchoire
  • douleurs des oreilles, cou, cervicales
  • ouverture de la bouche douloureuse et limitée
  • ATM sensible à la palpation
  • maux de tête
  • fatigue au réveil

Causes

 Elles sont variables et peuvent être multifactorielles. Parmi celles-ci nous retrouvons généralement:

  • mal occlusion
  • bruxisme (grincement des dents la nuit)
  • stress
  • choc au niveau crâne, visage ou cervicales
  • troubles de la posture

 Traitements

Il est souvent difficile de déterminer la cause de vos douleurs. Certains tests, simples à mettre en place, peuvent être effectués. Pour cela vous pouvez vous adresser à votre ostéopathe en première intention. Soit le problème peut être traité directement en ostéopathie, soit vous serez réorienter vers le praticien le plus adapté à votre situation (chirurgien-dentiste, chirurgien maxillo-facial…)

L’ostéopathe pourra déjà définir s’il s’agit bien de douleurs de l’ATM et non de douleurs provenant d’une autre zone comme l’oreille, auquel cas il vous adresserait à votre médecin généraliste voire un ORL.

Pour un problème de mal occlusion, de bruxisme ou dentaire il vous conseillera une prise en charge par votre dentiste ou orthodontiste pour le corriger à la source et le régler définitivement.

Dans la majorité des autres cas, par des techniques adaptées, l’ostéopathe pourra traiter directement le problème.

L’ostéopathie mon amie

Les deux ATM devant fonctionner ensemble, cela les rends plus sensibles à tout déséquilibre.

L’ostéopathe va pouvoir agir sur l’ATM elle-même et sur sa périphérie afin d’enlever le maximum de tensions qui pourraient s’exercer sur elle.

Localement l’ostéopathe va pouvoir travailler les ATM, la plus part du temps en utilisant un doigt en intra-buccal. Il sera possible de travailler sur le disque intra-articulaire qui parfois glisse vers l’avant de l’articulation et se positionne au niveau de l’interligne provoquant une gêne lors de l’utilisation de la mâchoire. Une détente des muscles de la mâchoire peut aussi être nécessaire.

A distance un travail sur les cervicales, crâne, loge viscérale du cou ou encore tout déséquilibre présent dans le corps va pouvoir aider à améliorer le fonctionnement des ATM.

Petits conseils

Attention au serrage de dents !!!

Certains en sont conscient, et font même du bruit en grinçant des dents la nuit (bruxisme) mais le serrage de dents peut aussi être inconscient, durant la journée ou la nuit. Il est important d’en prendre conscience car la puissance délivrée par nos muscles lors du serrage est très importante et c’est cela même qui peut entraîner des douleurs de l’ATM ou une usure des dents. Une gouttière occlusale pourra vous être prescrite par votre chirurgien-dentiste.

Nos dents d’en haut et d’en bas ne doivent être en contact que lorsque nous mâchons ou déglutissons . Si elles sont en contact en dehors de ces moments là c’est que vous êtes en train de serrer des dents. Dans ce cas essayer alors de penser régulièrement à relâcher votre mâchoire.

Angélique ILLMANN (Ostéopathe D.O, Le Thor – Vaucluse)

Marion WYSOCKI (Ostéopathe D.O, Le Thor – Vaucluse)


Avertissement médical & Précautions d’utilisation

L’information présentée ne saurait en aucun cas remplacer un avis médical. Consultez immédiatement votre médecin ou chirurgien-dentiste si vous constatez des douleurs inhabituelles ou le service d’urgences.

Les conseils et exercices présentés dans les vidéos, podcasts ou articles diffusés sur nos sites sont proposés par un professionnel ostéopathe diplômé. Ils sont délivrés dans un cadre de prévention médicale et d’éducation thérapeutique du patient. Ils ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation médicale personnalisée.

Nous vous invitons à demander conseil à votre médecin avant leur mise en application.

Chaque cas étant particulier, un examen médical est nécessaire pour aboutir à un diagnostic. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, il est impératif de consulter un médecin ou le service d’urgences.

Vous reconnaissez être pleinement informé du risque que peut représenter la pratique d’exercices physiques et êtes seul responsable de leur bonne exécution.

La responsabilité des auteurs ne saurait être engagée si une blessure survenait lors de la mise en application d’un de ces exercices ou conseils.

Lois, décrets & Ostéopathie

Lois, décrets & ostéopathie

Vous trouverez, ci-dessous, les lois qui régissent le métier d’ostéopathe en vigueur au 05/08/2019. Lire la suite

Dyspareunie & Ostéopathie

Dyspareunie & Ostéopathie

Définitions

La dyspareunie est définie par des douleurs pendant les rapports sexuels. Ces douleurs peuvent apparaître avant, pendant et/ou après l’acte sexuel. Elles sont plus ou moins intenses et peuvent être à type de brûlures, picotements, piqûres, démangeaisons, coupures, échauffements, irritations, contractures spasmodiques… Lire la suite